top of page

PFIZERGATE-SMSGATE liege le 17 Mai 2024

Dernière mise à jour : il y a 6 jours

maj 14mai:


Vivant Ostbelgien

petite note pour notifier que Le mouvement politique Vivant s'est allié à une plainte contre la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Cette plainte concerne des allégations d'abus de pouvoir, de destruction de documents publics et de corruption. Vivant Ostbelgien a annoncé son association à cette plainte après avoir déposé un projet de résolution au Parlement de la Communauté Germanophone pour la publication de tous les contrats et de toutes les communications de l'UE avec le groupe pharmaceutique Pfizer/BioNTech



Nommée à la présidence de la Commission européenne de manière inattendue en 2019, Ursula von der Leyen a accumulé depuis diverses maladresses, étant récidiviste en matière de favoritismes, ce qui suscite des contestations au sein même de sa famille politique. Sa réputation est entachée et son image ternie. L'affaire du "PFIZERGATE/SMSGATE" la hante, mettant en lumière des pratiques douteuses dans la gestion des contrats de vaccins anti-Covid-19.



La chaîne de télévision publique allemande Das Erste a révélé des informations compromettantes dans son émission "Plusminus",

déclenchant une série de plaintes pénales, notamment de la part du lobbyiste belge Frédéric Baldan et du politicien français Florian Philippot. Il s'agit d'une première fois qu'un chef de l'exécutif de l'Union européenne est confronté à de telles accusations.


Le dossier est actuellement entre les mains du juge liégeois Frédéric Frenay,

reconnu pour sa détermination. Après avoir mené des enquêtes complexes tels que Nethys c’est lui qui avait mis sous mandat d’arrêt François Fornieri et Stéphane Moreau impliquant des personnalités politiques et des dirigeants d'entreprises.

Il a convoqué Ursula von der Leyen et le PDG de Pfizer, Albert Bourla, pour une audience le 17 mai prochain.



Laura Kovesi

Cependant, Laura Codruța Kövesi, magistrate roumaine reconnue pour son engagement dans la lutte contre la corruption, a été désignée procureure en chef du Parquet européen le 1er octobre 2019. Suite à ses poursuites engagées en juillet 2023, elle a pris la décision controversée de les juger irrecevables, ce qui a semé le doute quant à l'issue de cette affaire complexe.

Malgré son rôle essentiel dans la réforme judiciaire en Roumanie, Laura Codruța Kövesi est critiquée pour son apparente réticence à mener des poursuites contre sa propre présidente. Cette situation soulève des questions sur son impartialité et sa capacité à agir de manière indépendante dans des affaires sensibles.


Les accusations portées contre la présidente de la Commission européenne mettent en lumière des pratiques telles que la destruction de documents publics, la corruption et les conflits d'intérêts dans les négociations des contrats de vaccins anti-Covid-19, pour un montant total de 35 milliards d'euros. Le dossier d'instruction, composé de 1800 pages, révèle l'ampleur des enjeux, alors que le juge Frenay semble déterminé à mener cette affaire à son terme, malgré les pressions politiques.

La question centrale qui se pose est de savoir si la Commission européenne s'est inclinée face aux intérêts des grands groupes pharmaceutiques. L'évolution de cette affaire ne manquera pas d'être suivie de près.

Frédéric Baldan et Florian Philippot se présentent effectivement avec leurs avocats le 17 mai.


Il est effectivement probable que les deux principaux suspects soient représentés par leurs avocats respectifs lors de l'audience prévue le 17 mai à la cour de justice de Liège, dans le

cadre de l'affaire des textes échangés entre Ursula von der Leyen et Albert Bourla, concernant les contrats de vaccins contre le Covid-19.

Selon la loi belge, Ursula von der Leyen et Albert Bourla ont le droit de se faire représenter par un avocat et de ne pas se rendre personnellement devant le juge. En Belgique, la représentation par un avocat est un droit fondamental, et les personnes impliquées dans une affaire ont le droit de se faire représenter par un avocat lorsqu'elles sont convoquées devant le juge.


Une chose est certaine, si les citoyens veulent faire entendre leurs paroles sur ce sujet si nébuleux et honteux, c'est à Liège de manière pacifiste qu'ils auraient la légitimité de se montrer et d'apporter leur soutien à la justice qui va devoir affronter une résistance d'envergure mondiale représentée notamment par le "World Economic Forum". Ce dernier est perçu comme le symbole d'une élite puissante et influente, agissant dans l'ombre et exerçant une influence considérable sur les affaires mondiales. En s'opposant à cette résistance de classe mondiale, les citoyens à Liège pourraient ainsi défendre des valeurs de justice, d'équité et de transparence face à des intérêts économiques et politiques souvent obscurs et préjudiciables à l'intérêt général.

Affaire à suivre...




PFIZERGATE-SMSGATE liege le 17 Mai 2024

3 985 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page