top of page

Interview de Pierre Barnérias

Pierre Barnérias

Nous avons eu le privilège d'accueillir sur notre plateau le réalisateur Pierre Barnérias, venu

partager avec nous les coulisses de son dernier documentaire "Les Survivantes". Ce film poignant et profond aborde de manière sensible et authentique la réalité brutale des réseaux pédocriminels à travers le témoignage des victimes qui ont vécu l'indicible.

En mettant en lumière ces récits bouleversants, Pierre Barnérias nous plonge au cœur d'une réalité sombre et taboue, donnant une voix à ceux et celles qui ont souffert en silence. Son approche empathique et respectueuse permet de mettre en lumière les traumatismes et les séquelles laissés par ces actes abjects, tout en offrant un espace d'expression et de réparation pour les survivantes.


À travers ce documentaire, Barnérias démontre une fois de plus sa capacité à traiter des sujets sensibles avec finesse et humanité. En mettant en avant la résilience et le courage des survivantes, il offre un éclairage cru et nécessaire sur une réalité souvent occultée par la société.Pierre Barnérias est un réalisateur français dont la filmographie diversifiée et engagée témoigne de son talent et de sa sensibilité artistique.


En commençant par "Ils ont marché dans le ciel" en 1998, un documentaire réalisé en collaboration avec l'écrivain Sylvain Tesson, Barnérias a exploré des thématiques variées allant des exploits humains à la spiritualité.

En 2008, il réalise "Le Dernier Record", une production portée par Vincent Perrot et diffusée sur les chaînes Planète, AB Moteurs et Motors TV. Ce projet met en lumière des histoires de dépassement de soi et d'accomplissement.

En 2010, Barnérias se tourne vers un sujet plus délicat avec "Les Yeux ouverts", un long-métrage poignant sur les soins palliatifs. Cette œuvre témoigne de sa capacité à aborder des sujets profonds et émotionnellement chargés.

En 2012, il réalise "Il était une foi", explorant probablement des questions de foi et de croyances.

En 2013, il se penche sur un événement sociétal majeur avec "À qui profite le flou", un court-métrage documentaire sur La Manif pour tous du 24 mars 2013.

En 2014, Barnérias présente "M et le 3e Secret", un projet qui pourrait aborder des thématiques mystérieuses et ésotériques.

En 2017, il raconte une histoire touchante dans "Sous peine d'innocence", relatant la rencontre entre un prisonnier cubain et un prêtre français.

En 2019, il signe "Thanatos, l'ultime passage", peut-être une réflexion sur la mort et le passage vers l'au-delà.

En 2020, il réalise "La Vallée des géants", un documentaire sur la vallée des Saints en Bretagne, un projet artistique monumental.

La même année, il crée le controversé "Hold-up : Retour sur un chaos", suscitant diverses réactions et débats.

En 2021, il poursuit sa lancée avec "Hold-on - Primum nocere", explorant peut-être des questions de responsabilité et de conséquences.

En 2022, Barnérias présente "L’Empreinte", une œuvre qui pourrait laisser une marque indélébile dans l'univers cinématographique.

En 2023 il enchaîne avec le film "Miracles"


A travers sa filmographie riche et variée, Pierre Barnérias se distingue par sa capacité à capturer l'essence même des sujets qu'il aborde, à provoquer la réflexion et à susciter l'émotion chez son public. Son travail témoigne d'une profondeur intellectuelle et d'une sensibilité artistique qui en font un réalisateur incontournable de la scène cinématographique française.




Viols d'enfants la fin du silance ?

Archive de l'émission: Viols d'enfants : la fin du silence ? est un reportage télévisé suivi d'un débat, diffusé en 2000 sur France 3 dans l'émission Paroles d'enfants , réalisé par les journalistes Pascale Justice , Stéphane Taponier et Cécile Toulec . Présenté par Élise Lucet , le document enquête sur une affaire judiciaire classée sans suite à propos d'un potentiel réseau pédophile à caractère sectaire.


Interview de Pierre Barnérias

3 160 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page