top of page

Un 17 mai pas comme les autres

Jénifer Gerombeau victime de l'injstion pfizer

Le 17 mai 2024, devant le palais de justice de Liège, un rassemblement s'est tenu, réunissant divers manifestants et groupes collectifs engagés. Parmi eux se trouvaient le Collectif Action 200, militant pour les victimes des effets secondaires des injections "contre" Covid-19, ainsi que le collectif citoyen.




L'objectif commun de cette mobilisation était de dénoncer la corruption, le manque de transparence et le mépris ressenti envers un avenir imposé par une certaine classe sociale, ignorant les conséquences de ses décisions sur les victimes. De plus, les participants étaient là pour soutenir les plaignants dans leur procédure contre la présidente de l'Union Européenne, Ursula von der Leyen, dont le dossier est entre les mains du juge liégeois Frédéric Frenay. Ce dernier entend démontrer que c'est à la justice belge qu'incombe l'ouverture de ce dossier, et non à l'EPPO.


Les témoignages recueillis lors de cet événement soulignent l'importance de la diffusion de ces informations, face à l'absence totale des médias traditionnels. Il est crucial de mettre en lumière ces voix et ces actions qui cherchent à faire justice et à révéler la vérité, malgré les obstacles et les tentatives de dissimulation.





Un 17 mai pas comme les autres

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page