top of page

La colère monte

La colère en Occitanie ne cesse de croître depuis trois jours. Toulouse est paralysée par les agriculteurs qui expriment leur ras-le-bol. Nous avons constaté de nombreux points communs avec la colère des Allemands, Autrichiens et Roumains, non seulement chez les agriculteurs mais également chez les transporteurs routiers.

Ce mouvement prend de l'ampleur dans plusieurs régions et des rumeurs font état d'une possible mobilisation majeure à venir sur Paris.


La colère monte



51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page