top of page

L'europe détruit les agriculteurs

Économique et de double discours ? C'est une véritable trahison envers nos agriculteurs qui se battent chaque jour pour respecter des normes strictes et fournir des produits de qualité. Il est temps de revoir les accords de libre-échange et de mettre en place des mesures de protection pour notre agriculture. Nous devons favoriser les circuits courts, encourager la consommation de produits locaux et soutenir nos agriculteurs dans leur transition vers des pratiques plus respectueuses de l'environnement. Il est grand temps de mettre fin à cette hypocrisie et de défendre nos intérêts nationaux.

 


vidéo de "Society the_end"


L'Europe est une vaste escroquerie,

escroquerie

imposée sans notre consentement, une couche supplémentaire pour servir les intérêts économiques des plus riches ! Sortir de l'Europe ? Bien sûr que non ! Il faut la dissoudre et la mettre de côté, ou la jeter au fond d'un puits. Il est déjà difficile de résoudre les problèmes internes dans notre si petit pays, alors comment pensez-vous améliorer nos vies avec une couche de personnes complètement déconnectées de la réalité ? J'ai travaillé en tant que consultant pour la Commission européenne pendant 4 ans, et je peux vous assurer que l'argent du peuple est très mal utilisé... Par exemple, vous êtes fonctionnaire de l'Europe ! Jackpot ! Nous allons embaucher deux consultants pour faire votre travail pendant que vous pourrez vous détendre, prendre un café, manger à des prix attractifs, avoir un énorme salaire et surtout ne pas payer de taxes sur certains produits, sans parler des autres avantages... Et que dire de l'argent jeté par les fenêtres ? LOL ! J'ai fait partie d'un service qui gère les Datacentres et les contrats avec de grandes entreprises telles qu'IBM, Dell, Oracle, etc. Si vous connaissiez les prix, je pense que vous feriez une méga dépression. En ce qui concerne les serveurs, au cours de mes 4 années d'activité, j'ai installé, pour un projet qui n'a jamais abouti, une série de racks remplis de serveurs dans plusieurs Datacentres. Le projet n'ayant jamais atteint son objectif, nous avons demandé pourquoi nous devions laisser les serveurs tourner et consommer de l'électricité. La réponse était : "Ça ne vous regarde pas !" J'ai vu de mes propres yeux ces serveurs allumés sans qu'un seul octet ne soit transféré ou qu'une seule application ne soit installée dessus, et ils étaient toujours allumés lorsque j'ai terminé mon contrat... Pas de commentaire.


l'europe grosse arnaque


 






Bon revenons-en à nos agriculteurs, bien entendu je suis d'accord avec eux et leurs revendications, mais !! Oui, il y a un mais. En tant que citoyen, je suis prêt à les suivre à condition qu'ils obtiennent le droit d'améliorer leur travail et de respecter des normes strictes concernant l'utilisation de produits nocifs. Bien entendu, il faudrait également garantir que nos gouvernements achètent leurs produits en priorité avant d'en importer d'ailleurs. Nous devons revenir au local, favoriser la vie des personnes qui nous nourrissent et les aider à le faire dignement. Mais en aucun cas nous ne devons diminuer les contrôles sur la qualité, cela ne serait bon pour personne, surtout pas pour nos enfants.

 

Mais la première démarche consiste à imposer des règles sur la consommation.

 

1. Ne plus laisser les grandes surfaces décider du prix d'achat. Un organisme indépendant doit être mis en place pour garantir une équité concernant le prix du produit à la base.

 

2. Ne plus autoriser l'achat de produits en dehors du pays tant qu'il n'y a pas de pénurie de ces produits.

 

3. Taxer les produits qui viennent d'ailleurs, surtout s'ils ne respectent pas les mêmes normes, et imposer un affichage clair sur le produit des conditions de non-respect des normes imposées chez nous, afin d'informer les consommateurs.

 

4. Aider les agriculteurs qui jouent le jeu. Ce sont des agriculteurs, pas des financiers ou des comptables. Il devrait donc y avoir un service d'aide à domicile pour les aider à remplir les démarches et surveiller le respect des normes imposées, afin de permettre aux agriculteurs de faire leur travail en toute tranquillité.

 

5. Stopper le libre échange financier et revenir à l'échange de produits. Bien entendu, nous ne pouvons pas tout produire ici, même si en tant que citoyens, nous devrions être moins gourmands en ce qui concerne certains produits qui ne peuvent pas être viables sur nos terres.

L'europe détruit les agriculteurs

Colère des agriculteurs Allemands

 

 






Reporter Citoyen Belge

114 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page