top of page

Interview Céline Jacobs

Céline Jacobs

Céline Jacobs a vécu une enfance en Afrique centrale jusqu'à l'âge de neuf ans. Après son arrivée en Belgique, elle a entrepris des études de journalisme à l'Université Libre de Bruxelles, où elle a obtenu son diplôme en 2001. Par la suite, en 2005, elle a réussi son agrégation pour l'enseignement secondaire supérieur.


À l'âge de 23 ans, Céline a été confrontée à une maladie grave qui a mis sa vie en péril. Après avoir traversé des années de lutte et d'hospitalisations, sa guérison a été rendue possible, en grande partie, par la naissance de son fils.


En tant qu'écrivaine, Céline Jacobs a publié son premier livre en 2017, intitulé "Petit Tom de ma vie". Ce livre, sous forme de journal intime, est composé de lettres adressées à son fils depuis sa conception jusqu'à ses quatre ans.


En 2022, elle a publié "L'homme imaginaire", un ouvrage commémoratif en souvenir d'un ami décédé. En 2023, elle a sorti "L'innocence sacrifiée, l'hébéphilie démasquée", une autobiographie poignante relatant son adolescence en tant qu'esclave sexuelle.


Céline Jacobs a su transformer ses expériences personnelles en récits poignants et sincères, offrant ainsi au public des témoignages profonds et bouleversants.

Bibliographie:



Hébéphilie:

La "hébéphilie" est un terme utilisé en psychologie pour décrire une attirance sexuelle envers les adolescents pubères, généralement âgés de 11 à 14 ans. Ce type d'attirance est considéré comme une paraphilie, c'est-à-dire un comportement sexuel atypique. Il est important de noter que la hébéphilie est distincte de la pédophilie, qui concerne une attirance envers les enfants prépubères. La hébéphilie est donc centrée sur les individus en pleine puberté, ce qui soulève des questions éthiques et légales en ce qui concerne la protection des adolescents contre toute forme d'exploitation sexuelle.



174 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 comentarios


Merci Anne pour cette entrevue avec une personnalite de marque....

A la prochaine.

Me gusta

Quand je pense que certains d'entre nous auraient pu croiser ces jeunes filles et éventuellement les aider.


Mais à cette époque-là on n'imaginait pas que ça puisse exister.


Me gusta
bottom of page