top of page

Alexeï Navalny

Qui est-il vraiment et surtout avons-nous une vue biaisée par l'Occident qui ne cherche juste qu'à utiliser une faille pour affaiblir la Russie aux yeux du public abonné aux mainstreams ...

Alexeï Navalny est un avocat, homme politique et militant russe connu pour son opposition au gouvernement de Vladimir Poutine. Né le 4 juin 1976 à Butyn, en Russie, Navalny a étudié le droit à l'Université d'État de Moscou avant de devenir avocat.

Alexeï Navalny

Navalny s'est rapidement fait un nom en Russie en dénonçant la corruption et en menant des enquêtes sur les pratiques frauduleuses des élites politiques et économiques du pays. Il a lui-même été impliqué dans des pratiques frauduleuses avec son frère à la fin et au début des années 2000, ce qui lui a valu une condamnation avec sursis, son frère étant également condamné. Ironiquement, il a fondé le Mouvement de lutte contre la corruption en 2011, une organisation qui vise à lutter contre la corruption en Russie en dénonçant les abus et en mobilisant l'opinion publique.

Alexeï Navalny était avant tout un ultranationaliste avec des idées douteuses et très souvent opposé à de nombreuses choses.

Bien qu'en Occident, il était vu comme un fervent défenseur des droits de l'homme et de la justice anti-corruption, le 23 février 2021, Amnesty International a déclaré ne plus considérer Alexeï Navalny comme un « prisonnier d'opinion ». Cette décision a été motivée par les discours de haine prononcés par Navalny dans les années 2000, où il aurait prôné la violence et la discrimination, sans jamais s'en rétracter. Cette évolution de la position d'Amnesty International soulève des questions sur la complexité des individus et des situations politiques, ainsi que sur la nécessité de prendre en compte l'ensemble du parcours et des actions d'une personne pour évaluer sa légitimité en tant que défenseur des droits de l'homme et surtout de bien traiter les informations sur l'ensemble de l'activité et des faits que cet homme a pu réaliser.

Voici une petite vidéo montrant son dégoût pour les migrants et les Tchétchènes musulmans... Nous sommes bien loin de l'image d'un grand défenseur des droits humains.



Loin de l'idée de nous positionner en tant que partisans pro-russes ou anti-russes, notre objectif est de comprendre qui était réellement cet homme qui a suscité plus de réactions en Occident que dans son propre pays.

Cependant, il nous est insupportable d'entendre nos médias comparer sa vie, son combat et sa mort à celle de Julian Assange. Il s'agit simplement d'un moyen pour nos dirigeants de semer le chaos et de renforcer leur position en faveur d'une alliance contre tout pouvoir s'opposant à la Russie !!! Nous ne sommes pas d'accord avec cette approche.

La mort de cet homme demeure une tragédie et ne doit en aucun cas être souhaitée ou célébrée, c'est évident. Cependant, elle ne doit pas nous empêcher de chercher à réellement comprendre qui il était.

Voici une vidéo intéressante qui explore une partie de la vie de cet homme avant la controverse qu'il a suscitée par la suite.



Alexeï Navalny a été condamné en 2021 en Russie pour avoir enfreint les règles de sa libération conditionnelle. En effet, il avait été condamné à une peine avec sursis en 2014 pour des accusations de détournement de fonds, mais en août 2020, il a été empoisonné lors d'un voyage en Sibérie. Après son rétablissement en Allemagne, il est retourné en Russie en janvier 2021, où il a été arrêté pour avoir violé les conditions de sa libération conditionnelle en n'ayant pas respecté les obligations de pointer régulièrement au poste de police. Cette violation a conduit à sa condamnation à une peine de prison ferme, ce qui a suscité de vives critiques de la part de la communauté internationale, qui a dénoncé un procès politique visant à réduire au silence un opposant majeur au régime en place.

Cependant, il faut bien noter que si vous êtes condamné à une peine qui vous incombe des obligations et que vous ne les respectez pas, homme politique ou pas, opposant ou pas, vous devez respecter une décision de justice.

En ce qui concerne l'empoisonnement, il n'y a encore aucune preuve qui puisse prétendre que ce serait l'œuvre du régime de Poutine, mais entre nous et sans se voiler la face, pensez-vous une seconde que si le régime de Poutine avait voulu sa mort, cela ne serait pas déjà fait depuis longtemps... Nous connaissons tous les dérives totalitaires de la Russie et ne croyez surtout pas qu'elles soient meilleures ici chez nous...


56 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page